image

25 pages dans l'excellente collection Court-Métrage des éditions Oskar. 

C'est la fin de semaine pour un lycéen. Sortie des cours, et un trajet en bus qui changera tout. 

Quelle claque ! 25 pages denses, crues, qui mettent le lecteur en face de lui-même. Le texte est écrit comme pense le jeune héros, pas de longues descriptions, pas de belles phrases bien tournées. 

Il est question de racisme, de peur, d'engagement civique, de ce qu'on fait quand on est témoin d'une agression. Et on n'a pas besoin d'être bon lecteur/ premier de la classe pour le lire. Parce qu'on peut se poser des questions même quand "on n'aime pas lire".