imageUne grande réussite, une fois de plus chez cet éditeur - et attendez de voir les magnifiques pop up de cet automne - pour un roman un peu inclassable. Je serais bien en peine de lui donner une étiquette, du moins cela serait vite réducteur.

A. se réveille chaque matin dans la peau d'une personne différente. Chaque matin, il ( elle ?) doit rapidement évaluer son entourage pour ne pas éveiller de soupçon. Et surtout, tenter de ne pas laisser de séquelles à son hôte d'une journée. A. s'est inventé un code de déontologie et s'est habitué à hiberner les mauvais jours pour éviter les catastrophes.

Puisque A. n'a jamais connu que ce sempiternel changement d'enveloppe, il s'accommode tant bien que mal de ces quotidiens toujours renouvelés. Jusqu'à la faille : le coup de foudre.

Une fois posé le postulat de départ, place à ce qui fait la réussite du roman : il y sera question de genre, d'amour, de définition de soi, d'engagement et de fidélité... Encore un de ces romans Ados qui aurait parfaitement trouvé sa place en Littérature adulte. Mais tant mieux ! Sans mièvrerie, voilà un texte qui servira certainement de passerelle entre les genres...